Recevoir la Newsletter

TOUS NOS TITRES EN LIVRES AUDIO ET EBOOKS >>
RIRE OU SOURIRE



Des histoires pour des éclats de rire ou juste sourire, vivre des situations comiques et cocasses, fantaisistes.

Une bourrasque, une brise, un souffle de comédie pour se sentir mieux !

                     
 
À gros bouillons
De : Monique Debruxelles
Lu par : Margot Châron

Histoire 
   2 note(s)
Performance 
   2 note(s)

Quand Johanna et Beppo arrivent devant l’église de N. pour le baptême, ils réalisent qu’ils ont oublié chez eux le cadeau pour le bébé.

En avance, ils décident de partir en quête d’un autre présent.

Le dimanche matin, hormis une boulangerie, la seule boutique d’ouverte de N. est la caverne d’un antiquaire. Après moult questions et suggestions, le vieux bonhomme leur déniche un objet pour le moins original, qui finira par déclencher une convoitise féroce parmi l’assemblée des invités.

 
La Dissolution
De : Isabelle Minière
Lu par : Guillaume Rousselet

Histoire 
  4 note(s)
Performance 
  4 note(s)

Il n’avait pas pu voter ce jour-là. Car il était décédé. C’était inscrit sur la liste : DÉCÉDÉ.

Tout le bureau de vote avait présenté ses condoléances à sa femme qui les avait reçues avec émotion et gratitude.

Pour sa femme, comme pour les autres à qui elle avait annoncé la nouvelle, il n’y avait pas l’ombre d’un doute. Sa mort était une réalité que tous admettaient.

Il n’y avait bien que lui pour encore en douter.

 
L’Absente
De : François Teyssandier
Lu par : Guillaume Rousselet

Histoire 
  2 note(s)
Performance 
  1 note(s)

À longueur de journée, le narrateur se complaît dans l’apathie. Il traîne au lit avant d’échouer sur le canapé du salon, l’envie de rien. Lentement, il s’efface de la vue des autres et de celle de sa femme laquelle va finir par le quitter.

Mais loin de le plonger dans un état de dépression plus grand encore, ce départ lui redonne goût à la vie. Par la pensée, il reconstruit avec l’absente une relation idéale, un couple à l’entente parfaite.

 
L’échange
De : Dany Grard
Lu par : François Béchu

Histoire 
  3 note(s)
Performance 
  2 note(s)

Les parents du narrateur sont divorcés. Un samedi sur deux, ils se retrouvent sur le parking du McDonald’s de C. pour s’échanger la garde le temps du week-end. La scène est parfaitement rodée. Chacun dit précisément son texte, exécute ses gestes.

Mais un samedi, grâce à la rencontre de Victor, cette comédie pathétique va prendre pour le narrateur une toute autre signification.

 
Love shopping
De : Julie Legrand
Lu par : Margot Châron

Histoire 
  2 note(s)
Performance 
  2 note(s)

Amélie Morin avait eu une journée de travail particulièrement éprouvante chez The Link, le prestigieux cabinet d’avocats parisien où elle exerçait avec zèle et abnégation la fonction d’assistante bilingue. Qui plus est, Marc Vignières, pour lequel elle vouait un penchant certain avait été en déplacement toute la journée, la privant ainsi d’un élément de soutien dans cet environnement hostile.
Aussi pour se remonter le moral, se pressait-elle au Daily Monop’ du Boulevard du Montparnasse dont elle appréciait le cadre luxueux et les délicieux plats préparés qu’elle savourerait tout en visionnant une scène clé du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, son film favori.

Mais en progressant entre les rayons, en ce soir de « nocturne » du magasin, elle éprouva une sensation de malaise. Bizarrement, la clientèle était en majorité masculine.

 
       
Lu par : François
Béchu
 
Lu par : Margot
Châron
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
   
 
                     
 
L’Histoire
De : Sylvie Beauget
Lu par : Lise Moulin

Histoire 
   1 note(s)
Performance 
   1 note(s)

Au fil des entretiens avec la dame du centre d’insertion à qui incombe la délicate tâche de lui trouver un emploi, nourrie par sa collecte boulimique de fiches métiers, et une idée bien arrêtée de ce qu’elle ne veut plus faire, Ingmar Magda, l’infirmière roumaine déclassée en aide-soignante française, s’imagine d’autres grands projets d’avenir dans le pays de Voltaire et de Rousseau.

Tour à tour, elle se passionne pour enseigner l’Histoire et la Littérature et devenir tailleur de pierre.

Mais à chaque fois, elle se heurte au système, à son administration, au snobisme des castes qui la méprisent, la moquent. Pourtant elle continuera de livrer bataille et de faire entendre sa voix.

 
Rosa marchait d’un bon pas
De : Fabrice Décamps
Lu par : Patrick Sueur

Histoire 
  3 note(s)
Performance 
  3 note(s)

André Flinois est à sa table de travail, le stylo fermement tenu au-dessus de la page blanche.
C’est à chaque fois la même chose.
Avant que l’histoire qui attend tapie dans sa tête ne soit tirée du néant.
Avant qu’il fasse son deuil de la précédente.
Il lui faut se mettre en condition. Accéder à cet état préparatoire à toute création, mettre K.O les vielles angoisses castratrices.

Ça y est, il la tient !
Il en a écrit la première phrase.
Mais voilà que l’on sonne à sa porte.
Qui sont ces deux individus en noir qui viennent si inopportunément l’interrompre ?

 
Les petites boutiques
De : Roland Goeller
Lu par : Charlotte Boimare

Histoire 
  3 note(s)
Performance 
  2 note(s)

Une femme, jeune, active et mère de famille, éprouve la venue du printemps et projette une après-midi récréative dans le quartier des boutiques.

Un homme l’aborde devant une vitrine, elle ne l’éconduit pas, elle ne consent pas non plus, elle hésite.

Tandis qu’elle pousse la porte du magasin, l’homme profite du non-dit pour la suivre et entrer à ses côtés...

 
Nous serons au Touquet
De : Dany Grard
Lu par : Jeanne Michel

Histoire 
  4 note(s)
Performance 
  3 note(s)

Habituellement, les Bretin-Valois, grande famille d’industriels du textile du Nord, migrent pour les vacances d’été dans la propriété familiale du Touquet. Mais cette année, cette noblesse régionale est touchée de plein fouet par la mauvaise passe du commerce du « linge de maison de qualité » et la propriété du bord de mer a été vendue.

Malgré tout, il faudra sauver les apparences.

 
Prise de bec
De : Roland Goeller
Lu par : Aurélien Jarry

Histoire 
  0 note(s)
Performance 
  0 note(s)

Le narrateur, enfant, se rend à l’école et oublie son livre de lecture. Il dit au maître : Ich hab’s Lesebuch vergessen, mais ce dernier s’écrie : Je n’ai pas compris.

La scène se passe au début des années soixante, dans cette Alsace d’après la guerre où il était chic de parler français et de refouler l’autre langue, celle qui se parle à la maison, en famille, et qui rappelle un passé obscur. Un moment d’inattention et déjà le bec, comme un second organe de la parole, se met à parler à tort et à travers, comme il nous a poussé !

 
 
Lu par : Lise
Moulin
 
Lu par : Patrick
Sueur
   
Lu par : Jeanne
Michel
 
Lu par : Aurélien
Jarry
 
 
   
 
   
 
   
 
   
 
   
 


↪ Découvrez la thématique "Amours et Amitiés"
FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved