Recevoir la Newsletter
Écouter l'extrait

Vincent le Hollandais

Paru le : 01/05/2019

Nous sommes le 27 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise. Vincent Van Gogh vient d’intenter à sa vie d’une balle dans la poitrine.
Le torse ensanglanté, vacillant, il revient à l’auberge Ravoux où il a une chambre. Il y mourra deux jours plus tard, sa main dans celle de Théo, le frère tant aimé.

Au cours des heures précédant sa fin, Van Gogh raconte ses événements fondateurs, ses colères face à l’injustice humaine et à celle de Dieu, les êtres qu’il a profondément aimés, et ce père disparu à qui il s’est opposé et dont il réclame désormais le pardon.

Dans Vincent le Hollandais, Nathalie Vignal est Van Gogh. Elle imagine et s’approprie les dernières pensées de celui-ci suite à sa tentative de suicide.
Elle les choisit émergeant d’événements qui ont décidé du cours de sa vie plus que de son quotidien de peintre, même si la peinture est omniprésente de par le vocabulaire qu’elle lui emprunte et les descriptions de paysages révélant l’œil aiguisé de l’observateur et admirateur de la nature qu’était Van Gogh.

Elle nous offre un texte bouleversant où résonnent l’amour et la fascination que l’homme Van Gogh lui inspire et que la voix habitée du comédien Benoit Schwartz sert magnifiquement.

Dimanche 27 juillet 1890
Auvers-sur-Oise

La déflagration me propulse à terre, foudroyé.
Souffle saccadé, regard exorbité, je vois des corbeaux s’envoler en convoi mortuaire. L’azur crevé du noir des volatiles n’a rien de tumultueux. Ses nuages, d’une blancheur mousseuse, s’étirent doucement. Le ciel n’est pas celui que j’avais peint. Le mien était ténébreux, menaçant, aux couleurs de mes désillusions. Un ciel d’orage… Mais la tempête est finie, il n’y a plus de révolte.
Mon sang bat mes tempes, macule ma chemise de sa moiteur désagréable. Le vent bourdonne à mes oreilles et j’ai mal à en pleurer. Qu’ai-je donc fait ? J’avais visé le cœur, j’aurai dû m’écrouler, terrassé ?
La peur s’insinue, infâme et cruelle.
Une mauvaise inclinaison de l’arme ? Une espérance sournoise qui a dévié la crosse au dernier moment ?
Une espérance qui en voulant me sauver me tue de bien mauvaise façon.
Les corbeaux, avides de ripailler le blé mûr, reviennent en grappe. Leurs croassements me font trembler. Ils ressemblent à des éclats de rire. Les volatiles naissent et meurent sans rêve, sans ambition. Les corbeaux n’ont pas d’âme à combler, alors ils se moquent de la fatuité humaine.
Mes paupières se ferment sur le sel de mes larmes. J’ai soif. J’ai envie de fumer ma pipe. J’ai besoin du confort d’un lit. La vie me retient…
Au prix d’un effort qui m’arrache un râle, je redresse mon torse blessé. Un nuage lourd obscurcit la haie qui borde le champ. Comme un voile venu de nulle part, l’ombre avance, fonce le jaune pâle des épis, se jette à mes pieds, m’inonde à mon tour, puis derrière le frisson de sa menace, tout se recolore, s’illumine. Et c’est beau et c’est grand comme l’Ave Maria de Schubert.
À force de volonté, je réussis à me mettre debout. Le monde valse puis se repose enfin. Je ramasse mon sac, glisse l’arme dans ma poche. J’ai oublié ma pipe dans ma chambre à l’étage de l’auberge, une bonne raison de rentrer…

Prix : 5 Crédits - 4,69 € *
Prix : 1 Crédit - 0,99 € *
MP3
PDF
Epub
Mobi
 
Cliquez sur l'icône pour sélectionner votre format.
* GRATUIT SI C'EST VOTRE PREMIER TITRE.
Beaucoup d'émotions
De : PAG
Un grand bravo à l'auteur et à l'interprète. Cette histoire remplie d'émotions, d'images, de couleurs, nous tient en haleine du début à la fin. Nous sommes avec Vincent, ressentons sa douleur et son émoi. Les silences de l'interprétation sont juste intenables d'intensité, superbe!
2 personne(s) sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
Un texte intense et beau
De : Pilgrim
Les dernières heures de Van Gogh ! C'est juste, sensible et bouleversant, porté par une écriture toute en précision et en délicatesse. Un très grand bravo !
2 personne(s) sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
Magnifique !
De : Feg
Une introspective des deniers jours de Vincent Van Gogh nous fait glisser dans la tête de l’artiste et de ses émotions. À travers des bouts de vie croqués dans l’instant où affluent ses souvenirs, Vincent fait un examen de conscience avec une lucidité et une sagesse déroutante et émouvante. C’est surtout une magnifique histoire d’amour avec la vie, peinte par Nathalie Vignal de l’artiste et de l’homme à travers une plume poétique pleine de magnificence. Merci, Nathalie Vignal pour cet incroyable texte bouleversant !
2 personne(s) sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
Merveilleux
De : Joelle
Je viens de terminer ma lecture, hypnotisé par la plume de l'auteure, je n'ai pas vu les pages défiler. Quinze pages de pure bonheur de fluidité et de poésie. J'ai adoré ! !
2 personne(s) sur 2 ont trouvé ce commentaire utile.
Émouvant et bouleversant
De : Naf'
Le texte et l'interprétation sont magnifiques ! On est touché au plus profond de nous. Le texte en entier est beau mais certaines phrases sont poignantes et m'ont mise les larmes aux yeux. Merci à l'auteure et à l'interprète pour ce moment intime et intense ! C'est touchant !
1 personne(s) sur 1 a trouvé ce commentaire utile.
Du rythme, des couleurs, une explosion des sens en hommage à Van Gogh
De : LAULAULA
Nathalie Vignal signe là un vibrant hommage à celui qu'elle nomme tendrement "Vincent le Hollandais". Ce court texte sait nous faire partager la passion pour l'homme. Car nous connaissons le peintre mais ce sont ses pensées que nous fait découvrir ce petit bijou, s'écartant des clichés habituels. C'est un homme sensible, rêveur, nostalgique qui nous raconte sa vie, à l'aube de sa mort. Dans la première partie, une explosion de couleurs évoque une toile de Van Gogh, les touches de peinture, les blés, les éclats de couleur, le jaune, le soleil, le ciel... Puis les autres sensations entrent en jeu et nous entrons dans le corps et l'âme du peintre au travers de ses souvenirs. C'est un très joli texte, une magnifique musique des mots, une très sonorité et un rythme mélodieux. Très belle composition ! Bravo
1 personne(s) sur 1 a trouvé ce commentaire utile.
émouvant
De : ygrenne
un texte magnifique, servi par une belle plume: bravo!
DÉCOUVREZ D’AUTRES HISTOIRES COURTES à écouter… et à lire
FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved