Recevoir la Newsletter
Écouter l'extrait

Les petites boutiques

Paru le : 01/10/2019

Une femme, jeune, active et mère de famille, éprouve la venue du printemps et projette une après-midi récréative dans le quartier des boutiques.

Un homme l’aborde devant une vitrine, elle ne l’éconduit pas, elle ne consent pas non plus, elle hésite.

Tandis qu’elle pousse la porte du magasin, l’homme profite du non-dit pour la suivre et entrer à ses côtés...

Le temps d’un après-midi en ville, s’éploie un jeu de séduction entre un homme et une femme qui viennent juste de se rencontrer.

Non sans finesse et légèreté, Roland Goeller évoque les contradictions de Louise, femme épouse et mère, tiraillée entre désirs et devoirs.

La journée s’annonçait printanière et elle dit à la nourrice que, contrairement à son habitude, elle prendrait les enfants un peu plus tard, elle avait quelques courses à faire. « Pas de problème, répondit cette dernière, prenez votre temps ! » Les jumeaux marchaient à peine et chaque déplacement s’accompagnait d’une logistique de campagne. C’était un mercredi, jour de RTT, et Louise voulait se rendre en ville, cela lui manquait, les gens, les boutiques, les petites envies qui surgissent avant de s’évanouir telles d’éphémères bulles de savon. La saison hivernale avait été éprouvante, le travail où on lui demandait ni plus ni moins de rattraper le temps perdu, et les garnements qui faisaient leurs maladies infantiles, quand ce n’était pas l’un, c’était l’autre. Aux premiers rayons de soleil, elle fit frémir les cintres dans sa garde-robe et songea, je n’ai plus rien à me mettre. Même ses escarpins étaient passés de mode. Et devant une vitrine de chaussures où elle se penchait pour examiner un modèle, elle fut interpellée : « Elles sont faites pour vous. »
L’homme l’avait cueillie dans sa distraite nonchalance. Peut-être la suivait-il depuis un moment déjà. Elle n’avait rien remarqué. Elle avait garé sa voiture au parking des Grands Hommes, puis s’était faufilée dans le lacis des petites rues où les boutiques s’encastrent les unes dans les autres. Depuis le début de sa grossesse, la vie avait bien changé. Elle déjeunait parfois avec son amie Carole, laquelle résumait cela en une formule : « Mère de famille, c’est un autre monde ! » Lorsqu’un homme l’importunait, elle n’en savait pas moins quoi dire pour le tenir à distance. Les sourcils légèrement froncés, elle gardait à l’esprit la trajectoire de la journée et ne s’en laissait pas détourner. Elle savait être cassante. Face à la vitrine cependant, n’ayant pas décidé si elle entrait ou passait son chemin, elle ne sut pas non plus quoi faire de cet homme qui l’arrêtait dans sa course. Et sa confusion se transforma en petit sourire, comme chez une enfant qui aurait oublié la réponse à une question pourtant simple. « Vous croyez ? » finit-elle par dire en poussant la porte de la boutique.
L’homme donna-t-il à ce sourire une interprétation favorable ? À sa grande surprise, il la suivit et entra à ses côtés, comme s’ils se connaissaient.

Prix : 5 Crédits - 4,69 € *
Prix : 1 Crédit - 0,99 € *
MP3
PDF
Epub
Mobi
 
Cliquez sur l'icône pour sélectionner votre format.
* GRATUIT SI C'EST VOTRE PREMIER TITRE.
Une belle histoire
De : lectures26
Une histoire tout en douceur, tendresse et émotion. Une histoire entre deux... hésitations, doutes, pourquoi pas, et si... Une histoire comme il en arrive tous les jours, un brin impertinente, saupoudrée d'un soupçon d'aventure et qui parfois suffit à tout bouleverser ou tout au moins à faire tanguer un équilibre pas si stable que ça. Une belle histoire en tous cas qui se lit ou s'écoute comme une jolie parenthèse.
Plein de douceur et de tendresse
De : Alouqua
Une bien jolie histoire qui pourrait arriver à n’importe qui. C’est ce que j’ai aimé dans ce texte, que cela puisse finalement être nous, ou encore une personne que nous connaissons qui vivrait cette aventure. Je trouve que l’auteur y met énormément de douceur et de tendresse. Il nous fait entrer dans la vie bien rangée de cette jeune femme et qui, alors qu’elle pense ne faire que les boutiques, va vivre une petite parenthèse qui pourrait bien déboucher sur autre chose, qui sait ? Après tout, elle n’a peut-être pas réellement ouvert la porte, mais ne l’a pas non plus totalement fermée à double tour. Peut-être a-t-elle besoin que son esprit puisse s’envoler loin de son quotidien de femme mariée et maman de jumeaux. Comme je le dis plus haut, énormément de tendresse dans ce récit qui nous donne le sourire.
DÉCOUVREZ D’AUTRES HISTOIRES COURTES à écouter… et à lire
FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved