Recevoir la Newsletter
Écouter l'extrait

La petite fille invisible

Lu par : Flore Babled
Paru le : 01/03/2019

C’était strictement interdit d’aller à la balançoire. Elle n’a rien voulu savoir.
Elle a profité de la récréation avec son ennuyeuse répétition de la fête nationale pour s’éclipser.

Maintenant son beau pantalon tout neuf est en lambeaux.
C’est sûr, le maître va le voir et elle va être punie.

Mais étrangement personne ne semble rien remarquer.

Que se passerait-il en nous si subitement les autres ne nous voyaient plus, ne nous entendaient plus ? Nous n’existerions plus.
Isabelle Minière, passionnée de psychologie sociale, imagine une expérience poussée à l’extrême dont une petite fille est le jouet.

Son personnage, dans ses tentatives désespérées pour être vue, nous bouleverse. Par son insolence enfantine et son audace, elle nous fait sourire.
Une histoire dans laquelle l’auteure joue brillamment avec les mots et l’émotion jusqu’au dénouement surprenant.

— A – SSIS !
J’en ai marre, je veux être punie tout de suite. Je veux plus attendre. Je ne m’assieds pas. Le maître ne réagit pas. Comme si je n’existais pas. Ça se voit pourtant un seul élève, debout au premier rang. Il ne veut pas me voir. Je vais le forcer à me voir, qu’on en finisse avec cette histoire.
Je monte sur l’estrade. Le maître ne dit rien. Je m’assieds sur le bureau du maître. Le maître ne dit rien.
C’est sûrement une nouvelle expérience pédagogique : il fait semblant de ne pas me voir. Le maître adore les expériences. Hier il a fait semblant d’oublier les devoirs pour voir si on allait les réclamer. On ne les a pas réclamés. Et on en a eu le double.
Je m’allonge par terre sur l’estrade. Le maître ne dit rien. Bon, tant pis, on va employer les grands moyens… je tire la langue au maître. Il ne dit rien. Il veut voir jusqu’où je peux aller ? Il va voir.
Je lui fais des grimaces, des tas de grimaces, comme un singe. Il ne dit rien. Je doute. Je suis allée trop loin. S’il me voyait, il ne m’aurait pas laissée bafouer son autorité (ça s’appelle comme ça : bafouer l’autorité).
Est-ce que je suis devenue transparente ?
Non… dans la vitre, je vois mon reflet. Mais peut-être je suis la seule à le voir ? Ou c’est un jeu ? Ils se sont donné le mot : faire comme si je n’existais pas. Ou bien je suis invisible ?
J’ai peur. Il faut que je sache. Il y a une chose que le maître ne me laissera jamais faire s’il me voit, même si c’est une expérience pédagogique. Je vais faire cette chose-là… J’ai la trouille, parce que si c’est une expérience, ça va chauffer. À trois j’y vais. Un, deux, trois.
Je prends mon cartable, je marche vers la porte, je tourne la poignée de la porte. J’ouvre la porte.
Je suis sur le seuil, le maître continue à parler comme si de rien n’était.

Prix : 5 Crédits - 4,69 € *
Prix : 1 Crédit - 0,99 € *
MP3
PDF
Epub
Mobi
 
Cliquez sur l'icône pour sélectionner votre format.
* GRATUIT SI C'EST VOTRE PREMIER TITRE.
Dans la même trempe que Dissolution de la même auteure
De : Alouqua
La petite fille invisible est de la même trempe que Dissolution que j’ai précédemment écouté de la même auteure. Un récit Franchement effrayant, de plus, ici il touche à une petite fille, et dès que cela touche un enfant, je trouve l’effet amplifié. Tout comme cette fillette, j’ai fini par avoir peur moi aussi, je me suis posée autant de question qu’elle, je voulais comprendre et en même temps tenter de la rassurer. Sur le site de l’éditeur, j’ai pu découvrir que l’auteure est passionnée de psychologie, eh bien franchement cela ne m’étonne absolument pas. Les deux parutions que j’ai écouté d’elle sont très portées sur ce côté psychologique. Elle joue avec ce point à travers ses récits, mais elle atteint en même temps le lecteur. Je pense que le fait que ce soit en audio amplifie encore cet effet, l’intonation durant l’écoute y est pour beaucoup, le rythme également. Cette fillette que nous rencontrons, si j’ai eu envie de la soutenir et l’aider à comprendre ce qui lui arrivait, eh bien elle a réussi malgré tout à me faire sourire de par cette espièglerie dont elle fait preuve, comme tout les enfants d’ailleurs, et cela a eu le don d’alléger un peu ce qu’elle vit et que nous découvrons au fur et à mesure des minutes qui passent.
Retour en enfance...
De : PAG
J’ai adoré ce voyage, retour en enfance si vraisemblable. Bravo à l’auteur pour cette belle histoire. Bravo à la narratrice! Bien joué.
DÉCOUVREZ D’AUTRES HISTOIRES COURTES à écouter… et à lire
FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved