Recevoir la Newsletter
Écouter l'extrait

Histoire du Nègre blanc

Paru le : 01/11/2017

Dans sa première enfance, le narrateur a été bercé par les histoires que lui contait son grand-père.

L’histoire du Nègre blanc arrivera plus tard à ses oreilles, à l’âge où il commence à poser des questions sur le passé.

Cette histoire par ce qu’elle recelait de mystère et de connexion avec un chien nommé Loulou, personnage des récits de son aïeul, sera l’élément déclencheur d’une vie consacrée à l’étude de ses origines, de son identité juive et à leur perpétuel questionnement.

Dans Histoire du Nègre blanc, Marc Petit aborde les thèmes de l’enfance, du lien entre les générations, de la mémoire et de l’oubli, la question de l’identité juive et de l’identité (ou de la non-identité) individuelle.

Il nous livre l’histoire d’une quête personnelle et universelle à la fois, où chacun pourra faire à sa manière le chemin vers ses origines ; un récit conçu comme une énigme à résoudre dans laquelle les questions et les réponses, à force d’itérations, finissent par ne plus savoir de quel côté se ranger.

Je ne sais pas quand j’ai entendu parler pour la première fois du Nègre blanc ; sans doute n’était-ce pas dans ma première enfance, mais plus tard, à l’âge où l’on commence à poser des questions sur le passé.

Mon grand-père me racontait d’autres histoires, dont les personnages étaient le plus souvent des animaux. Je me souviens de l’un d’entre eux, Loulou, un chien, dont le modèle avait dû être un de ces animaux dressés auxquels un pauvre saltimbanque faisait faire des tours sous un chapiteau minuscule, à Paris près de la place Denfert-Rochereau. Les autres étaient mes propres ours en peluche, au nombre de seize, chacun pourvu d’un nom, d’un métier, d’une histoire, dont mon grand-père n’avait retenu qu’un état civil simplifié. Mélangés à d’obscures intrigues sorties de son imagination, que je nourrissais moi-même de questions, d’ajouts, de détours, les menus événements du jour entraient grâce à eux dans l’histoire, doublant d’un tissu d’aventures fantastiques et saugrenues le cours banal de ma vie de petit garçon ; d’ailleurs, je ne faisais guère le départ entre l’une et l’autre, et tout à la joie d’écouter mon grand-père raconter l’histoire, ne soupçonnais pas qu’un récit pût avoir d’autres profondeurs que celles de la fantaisie où il puisait ses inventions.

Ce dut être plus tard, sans doute vers l’époque où il cessa de raconter (ou bien où je cessai moi-même de l’écouter, ayant grandi), que ma mère en vint à me parler un jour du Nègre blanc. Du temps qu’elle n’était elle-même qu’une petite fille, me confia-t-elle, et que mon grand-père était un beau jeune homme aux cheveux noirs, qui portait la moustache et chantait des grands airs d’opéra, c’est son histoire que celui-ci lui racontait.

Prix : 5 Crédits - 4,69 € *
Prix : 1 Crédit - 0,99 € *
MP3
PDF
Epub
Mobi
 
Cliquez sur l'icône pour sélectionner votre format.
* GRATUIT SI C'EST VOTRE PREMIER TITRE.
Superbe voyage...
De : PAG
Nous suivons le Nègre Blanc tout au long de ce récit initiatique à travers le temps, les cultures et les lieux. Plus on apprend et plus nous oublions. Le texte est métaphorique. Il nous fait passer de l’enfance à l’âge avancé et relativise notre empreinte à une histoire que l’on se passerait de génération en génération. J’ai vraiment aimé l’interprétation. BRAVO !
DÉCOUVREZ D’AUTRES HISTOIRES COURTES à écouter… et à lire
FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved