Recevoir la Newsletter
Placeholder image
 
Essayez 15K gratuitement
Votre premier titre offert*
* À choisir parmi tous nos titres, dans l'un des 4 formats proposés.

Prix du livre audio
Lauréat de la catégorie fiction
La Dissolution de Isabelle Minière
lu par Guillaume Rousselet.

Nos auteurs vous répondent ! Rendez-vous sur Facebook pour poser vos questions à Sarah Jalabert

Ce mois sur 15K découvrez

Un texte de Sarah Jalabert lu par Sarah Jalabert

« Laissez-moi mon Père entrer dans l’ossuaire… », telle est la prière qu’adresse Thérèse, jeune moniale, au Père du monastère avec qui elle noue un dialogue.

Elle, que les morts ont choisie pour être le réceptacle de leurs histoires inachevées ; tant de voix, d’espoirs furibonds l’assaillent et troublent cet être palpitant.
Qu’attendent-ils exactement d’elle ?

Elle descendra au cœur même de leur dernier royaume, dans l’obscurité de leur nuit pour au plus près entendre ce qu’ils ont à lui dire, et l’accueillir dans l’œuvre naissante de sa propre voix. Elle ira dans la mort pour naître à la vie, faire lumière sur son chemin désormais autre et connaître l’apaisement.

LES COULISSES Thérèse ou La Nuit de l’Ossuaire

L'auteur et le narrateur vous font pénétrer dans l'intimité de leur travail de création.
L'auteur
Sarah Jalabert

J’habitais Ménilmontant, à Paris. Ménilmontant jouxte Belleville, arpenter les rues d’un quartier à l’autre était un délice irrépressible. Lors des Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes, très vite j’ai rencontré beaucoup de monde. Des discussions naissaient à l’improviste, tout de suite enflammées et...

Le narrateur
Sarah Jalabert

Pour la version audio, ce n’est pas la première fois que j’interprète l’un de mes textes. J’oublie complètement qu’il est de moi. Peut-être cela rejoint-il ce type de concentration au moment de l’écriture, où j’oublie complètement que c’est moi qui suis en train d’écrire.

Ce qui peut constitu...

Sarah Jalabert nous offre une œuvre mystique d’une grande beauté d’écriture et de poésie, aux inspirations rilkéennes et shakespeariennes, où l’obscurité y est le sépulcre de la lumière, le silence un contraire du vide.

À travers l’exaltation de Thérèse, son extrême réceptivité aux paroles des défunts, l’auteure se fait l’écho du destin des histoires et des œuvres inachevées, lesquelles, contre toute vanité, ont besoin de la voix des vivants pour être racontées, de leur regard pour être remplies.

Un texte qui unit dans un même présent et une même éternité, les vivants et les morts.

NOS DERNIÈRES PARUTIONS

Google+         FAQ - CGV - Mentions Légales - Ressources développeurs - Crédits

©2018 Copyrights - All Rights Reserved