Recevoir la Newsletter

LA BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE Isabelle Minière


Isabelle Minière est auteur de romans, de nouvelles, et de livres pour la jeunesse.

Elle est aussi psychologue et hypnothérapeute. Elle vit et travaille à Paris.

Elle lit parce qu’une seule vie ne lui suffit pas ; elle écrit à peu près pour la même raison. Et ne regarde jamais la télévision... sauf le soir des élections !

Elle a reçu le Prix de la nouvelle de Saint-Quentin en 1999 et le Prix du Scribe en 2009. Pour ses écrits jeunesse, elle est récompensée par le Prix de la Femme Renard en 2013 et le Prix des écoliers en 2016. Elle a également obtenu la Bourse littéraire Cino del Luca en 2000.


Sa bibliographie :

• Le soupirant (Lattès, 2001)

• Méthode infaillible contre l’adversité (Lattès 2002)

• Vous quitter m’a coûté (Le Verger Editeur 2004)

• Cette nuit-là (Le Dilettante 2004)

• Un couple ordinaire (Le Dilettante 2005 - traduit en dix langues)

• La première marche (Le Dilettante, 2007)

• Maison buissonnière (Delphine Montalant, 2008, prix du Scribe 2009)

• Mon amoureux et moi (D’Un Noir Si Bleu, 2011)

• Ce que le temps a fait de nous (Le Chemin de fer, 2011)

• Il sera là, debout (D’un Noir Si Bleu, 2013)

• Je rêve que Marguerite Duras vient me voir (Le Jasmin 2013)

• Je suis très sensible (Serge Safran Editeur, 2014)

• On n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise (Serge Safran Editeur, 2016)

• La sorcière colère (Jeunesse, Le jasmin 2012)

• La règle d’or (Jeunesse, Le Jasmin 2013)

• Mes formules magiques (Jeunesse, Le Jasmin 2013)

• Chouette divorce ! (Jeunesse, Le Rouergue 2014)

• J’aime pas les bébés ! (Jeunesse, Le Rouergue, 2015)


Pour suivre Isabelle Minière : Facebook

SES LIVRES AUDIO et EBOOKS

C’était strictement interdit d’aller à la balançoire. Elle n’a rien voulu savoir.
Elle a profité de la récréation avec son ennuyeuse répétition de la fête nationale pour s’éclipser.

Maintenant son beau pantalon tout neuf est en lambeaux.
C’est sûr, le maître va le voir et elle va être punie.

Mais étrangement personne ne semble rien remarquer.

Il n’avait pas pu voter ce jour-là. Car il était décédé. C’était inscrit sur la liste : DÉCÉDÉ.

Tout le bureau de vote avait présenté ses condoléances à sa femme qui les avait reçues avec émotion et gratitude.

Pour sa femme, comme pour les autres à qui elle avait annoncé la nouvelle, il n’y avait pas l’ombre d’un doute. Sa mort était une réalité que tous admettaient.

Il n’y avait bien que lui pour encore en douter.

↪ Consultez tous les titres et nouvelles audio

©2018 Copyrights - All Rights Reserved