Recevoir la Newsletter

LA BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE Dany Grard


Dany Grard est née en 1972, en région parisienne. Elle vit et travaille actuellement à Laval en Mayenne. Après des études d’ingénieur et une première vie professionnelle dans l’industrie, elle se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. Elle puise son inspiration dans le monde qui l’entoure et aime en dénoncer les travers. Elle a publié des nouvelles dans les revues littéraires Brèves et Harfang. A participé, en collaboration avec l’école Estienne et les éditions Atelier du Gué, à « Pas de travail qui vaille », une anthologie sur le travail.

Elle écrit également des romans et des pièces de théâtre.

SES LIVRES AUDIO et EBOOKS

Les parents du narrateur sont divorcés. Un samedi sur deux, ils se retrouvent sur le parking du McDonald’s de C. pour s’échanger la garde le temps du week-end. La scène est parfaitement rodée. Chacun dit précisément son texte, exécute ses gestes.

Mais un samedi, grâce à la rencontre de Victor, cette comédie pathétique va prendre pour le narrateur une toute autre signification.

L’usine de Vallon-Pierre a cessé la production depuis longtemps. Les hommes, eux, sont restés et ont transmis à leur descendance, génération après génération, les commandements de leurs fonctions, qu’ils s’appliquent à répéter en vue du jour où la Présidence donnera l’ordre de remettre en marche l’usine.

Aussi, lorsque dans la Salle des discours, le directeur, le costume des grandes occasions, annonce que ce jour est enfin arrivé, chacun ressent l’insigne honneur d’être l’élu et prend conscience de l’immense responsabilité qui lui incombe.

Tous vont alors s’activer pour honorer leurs premiers clients, guettant fiévreusement l’arrivée des camions d’expédition.

Mais à leur place, c’est une petite voiture noire, battant pavillon du Gouvernement, qui s’arrêtera devant la grille ouverte du portail.

L’usine a fermé ses portes. Les banderoles et les slogans de revendication des salariés sont encore présents dans toutes les mémoires. Alors, lorsque des ex-ouvriers en reprennent le chemin, on s’interroge dans le village. Que peuvent-ils bien y faire ? Chacun y va de son hypothèse, de ses commérages jusqu’au jour où une petite délégation emmenée par le maire décide d’aller voir.

Habituellement, les Bretin-Valois, grande famille d’industriels du textile du Nord, migrent pour les vacances d’été dans la propriété familiale du Touquet. Mais cette année, cette noblesse régionale est touchée de plein fouet par la mauvaise passe du commerce du « linge de maison de qualité » et la propriété du bord de mer a été vendue.

Malgré tout, il faudra sauver les apparences.

↪ Consultez tous les titres et nouvelles audio

©2018 Copyrights - All Rights Reserved