Recevoir la Newsletter

LA BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE Frédérique Germanaud


Née à Montargis, non loin de la Sologne, je suis arrivée en Anjou il y a une vingtaine d’années pour des raisons professionnelles. Je me suis profondément ancrée dans cette région traversée par la Loire et de multiples rivières, l’arpentant à pied, attentive à la lumière, aux paysages, à la pierre calcaire si particulière des bords de Loire. Le premier texte que j’ai publié, le Silence des hérons, est marqué par cette géographie que j’ai intimement intégrée, et par la figure de Julien Gracq qui vécut à Saint Florent le Vieil, non loin d’Angers.


Depuis cette publication initiale, j’ai essaimé des textes dans d’autres revues, jusqu’à publier un recueil intitulé la Chambre d’Echo, aux éditions l’Escampette en 2012. J’ai également réalisé des livres d’artistes avec des plasticiens. Les arts plastiques et la peinture en particulier m’accompagnent depuis longtemps.


En 2014, j’ai publié deux récits à la Clé à Molette, jeune éditeur Franc Comtois : Quatre-vingt-dix Motifs et Vianet. La lettre. Vient de paraître chez le même éditeur un roman intitulé Courir à l’Aube.


Récits-romans

- L’Homme de sel, nouvelle 2010, D’un Noir si bleu (livret carte-postale)

- La Chambre d’écho, recueil de nouvelles et textes, L’Escampette 2012

- Trois femmes en robe légère, nouvelle, Approche édition 2012

- L’Homme aux oiseaux, nouvelle, l’Atelier de Villemorge 2014

- Vianet. La Lettre, récit, La Clé à Molette 2014

- Quatre-vingt-dix Motifs, récit, La Clé à Molette 2014

- Courir à l’Aube, roman, la Clé à Molette 2016


Livres d’artistes

- Abelard Silène, nouvelle 2007, gravures de Jacky Essirard

- Un bouquet de pavots jaunes, nouvelle 2010 éd. Gravures de Jacky Essirard

- Saules, poème en prose, peintures de Lawand

- La belle Foulée, poèmes, peintures de Edward Baran

SES LIVRES AUDIO et EBOOKS

La narratrice revient dans l’appartement où elle a aimé un homme.

Après la mort de celui-ci l’appartement a été vidé, remis à neuf, prêt à accueillir d’autres vies. Tout ce qui lui était familier a disparu.

Durant des heures, elle va rester assise sur le sol à fixer les murs blancs et ainsi accompagner la destruction des objets par celle de la mémoire, se laver des dernières traces pour tenter de sauver une part d’elle-même.

↪ Consultez tous les titres et nouvelles audio

©2018 Copyrights - All Rights Reserved