Recevoir la Newsletter

LA BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE Benoit Camus


Je partage mon temps entre l’écriture et mon foyer. Cela fait des années que ça dure et je n’en reviens toujours pas d’avoir cette chance de pouvoir me consacrer à ce/ceux que j’aime. J’ai accumulé beaucoup de phrases, de lignes, de pages ; certaines d’entre elles ont eu droit à un éclairage éditorial, à travers des ouvrages personnels ou au sein d’anthologies et de revues. Je prends plaisir à explorer divers territoires littéraires, à m’essayer à des formes et des genres variés, à alterner les couleurs.
Pour moi, écrire est une quête et la littérature, un inépuisable champ/chant des possibles.


Déjà parus :

Chroniques d’un père au foyer, Éditions Jacques Flament, janvier 2017
Le bunker, troisième témoignage, roman, Éditions Jacques Flament, mars 2015
Import-Export, nouvelles, Éditions Jacques Flament, mai 2012

En collectifs :

Brèves revisitées, Éditions Zonaires, 2018
Carrés poétiques 1 et 2, Éditions Jacques Flament, 2018
Petit ailleurs, Éditions Antidata, 2017
L’instant fugace, Éditions Jacques Flament, 2017
Parties communes, Éditions Antidata, 2016
La folie, Éditions Jacques Flament, 2016
L’ennui, Éditions Jacques Flament, 2016
A-Marée, Bloganozart Éditions, 2015
Rendez-vous après la fin du monde, Zonaires Éditions, 2013
Histoires à lire sur le trône, Éditions L’anthologiste, 2013
Instants, Éditions Rouages, 2013
Histoires à lire dans une salle d’embarquement, Éditions L’anthologiste, 2013
Les cent derniers jours, Zonaires Éditions, 2012
Leitmotive opus 3, Éditions Jacques Flament, 2012
Leitmotive opus 2, Éditions Jacques Flament, 2011
Les petits crimes, Éditions Mille plumes, 2011
Histoires modernes, Éditions Nouvelles Paroles, 2009

En revues, chez FPM, Harfang, Dissonances, Rue Saint-Ambroise, L’Ampoule, Bloganozart, Études Touloises…

Pour en savoir plus :

Mon blog
Ma page Facebook

SES LIVRES AUDIO et EBOOKS

Le dauphin François, fils de François 1er, vient de disputer une partie de jeu de paume sous une chaleur accablante. Assoiffé et suffocant, il missionne son page et partenaire de jeu, Sebastiano de Montecuculli de lui apporter à boire de l’eau très fraîche.

Le breuvage glacé avalé d’une traite, le dauphin fait sitôt un malaise.
Il décèdera 4 jours plus tard.

Empoisonnement, décrètent l’opinion et le roi.
Et qui mieux que l’ennemi juré Charles-Quint pour en être le commanditaire ? Son homme de main est lui tout désigné.

Montecuculli est dès lors perdu !

↪ Consultez tous les titres et nouvelles audio

©2018 Copyrights - All Rights Reserved